Un programme subventionné sur 3 ans à Imerina-Imady par le Conseil Départemental des Yvelines

C’est avec joie que l’ensemble de l’équipe de KILONGA et de l’ONG LCDM ainsi que FACT Madagascar ont appris le 21 juin dernier que la demande de subvention déposée dans le cadre du dispositif « Programme pluriannuel de développement local » auprès d’Yvelines Coopération Internationale et Développement (YCID) a été acceptée.

LOGO-COOPERATION

Le programme appelé « AINA Imady », d’une durée prévisionnelle de trois ans, a pour objet l’amélioration des conditions sanitaires et éducatives à Imady. Il sera réalisé dans la Commune rurale d’Imerina-Imady, District d’Ambositra (Madagascar) et porté conjointement par l’association RESEAU KILONGA et l’ONG LCDM engagée à Madagascar depuis 10 ans dans le programme national de lutte contre la drépanocytose. Notons que le montage financier de ce programme a été réalisé par FACT Madagascar, Plateforme d’associations de solidarité avec Madagascar dont KILONGA et LCDM elles-mêmes sont membres.

Le coût prévisionnel du programme triennal est de 79.132 euros. La totalité de ces dépenses est éligible au titre du dispositif PPDL de l’YCID et ce dernier s’engage à contribuer à la réalisation du programme par l’intermédiaire d’une subvention d’un montant triennal de 20.133 euros, soit 25,44% du coût total du projet.

Les principaux objectifs du programme sont de réduire la mortalité infantile et post-infantile des enfants atteints de drépanocytose dans cette zone à forte prévalence de la maladie (Volet Santé), et d’assurer l’éducation primaire pour tous, y compris des enfants atteints de drépanocytose (Volet Éducation). Sur la durée de trois ans, les résultats attendus sont la réhabilitation et l’équipement des 4 écoles (EPP) et du Centre de Santé de Base (CSB2) de la Commune. Les 4 EPP et le CSB2 seront également alimentés en eau courante. Enfin, la population d’Imerina Imady sera sensibilisée à la drépanocytose et bénéficiera de test de dépistage notamment pour les enfants, les jeunes de moins de 20 ans, et les parents des enfants portant le gène.

Les principaux bénéficiaires de ce programme novateur sont les 840 élèves dans les 4 écoles primaires publiques (EPP) de la Commune, les 260 enfants non scolarisés actuellement ainsi que les 6300 habitants de la Commune. Et bien évidemment, la Commune rurale d’Imerina-Imady s’est aussi engagée à apporter sa part dans l’édifice en fournissant la main d’œuvre et les matériaux nécessaires aux divers travaux pendant toute la durée du programme.

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. septembre 26, 2015

    […] Un programme subventionné sur 3 ans à Imerina-Imady par le Conseil Départemental des Yvelines […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *